Agence nationale du DPC : un arrêté complémentaire pour 18 nouvelles orientations prioritaires triennales

L’arrêté du 8 avril 2020 publié au journal officiel du 16 avril 2020 (Legifrance) modifie et complète celui du 31 juillet 2019 relatif aux orientations de développement professionnel continu (DPC). L’offre de DPC s’appuie désormais sur 256 orientations prioritaires s’inscrivant dans le cadre de la politique nationale de santé, de la politique conventionnelle et de la concertation avec les professions et spécialités.

De nouvelles orientations issues du dialogue conventionnel

La plupart des enjeux identifiés par l’Assurance maladie et les partenaires conventionnels dans le cadre des axes de transformation du système de santé sont d’ores et déjà couverts par l’arrêté du 31 juillet dernier. Quatre nouvelles orientations issues du dialogue conventionnel destinées aux orthoptistes et aux chirurgiens-dentistes ont été définies.

Des orientations complémentaires par professions et spécialités

La publication de cet arrêté modificatif prend également en compte de nouvelles professions récemment intégrées au dispositif de DPC telles que les physiciens médicaux. En outre, il permet aux conseils nationaux professionnels n’ayant pas proposé d’orientations lors de la première publication de répondre aux enjeux de leur profession en matière de maintien et développement de compétences pour le prochain triennal : l’hématologie, la chirurgie orale et les auxiliaires de puériculture. Par ailleurs trois orientations nouvelles ont été intégrées pour trois professions : une orientation pour les orthophonistes sur la prise en charge des troubles du neuro-développement chez l’adulte et deux orientations sur l’usage des nouvelles technologies en médecine nucléaire et en biologie médicale.

Des modifications dans le périmètre de certaines orientations

Quelques orientations ont également fait l’objet de modifications relatives à leur périmètre ou de précisions de leur fiche de cadrage. Ainsi, l’orientation 29, au-delà de l’accent mis sur la précocité du repérage des troubles du neuro-développement dont les troubles du spectre de l’autisme chez l’enfant, intègre désormais la prise en charge.

La fiche de cadrage de l’orientation 10 sur la juste prescription des antibiotiques intègre la réalisation des TROD angines par les pharmaciens d’officine.  

Toutes ces nouvelles orientations sont accompagnées de fiches de cadrage qui en exposent le contexte, les enjeux et le périmètre. Ces fiches, publiées et accessibles sur le site de l’Agence, constituent une référence partagée pour l’ensemble des acteurs du DPC.