L’ANDPC, l’ANFH et l’OPCO santé engagés en soutien à la maîtrise de l’antibiorésistance via des appels d’offres

Dernière modification: 
21/04/2022

Défini par l’Organisation mondiale de la santé comme « l’une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale », le développement de la résistance des bactéries aux antibiotiques, ou antibiorésistance, est un enjeu majeur de santé publique et est directement lié à la surconsommation et au mésusage des antibiotiques ainsi qu’à des pratiques de prévention et contrôle des infections suboptimales. La récente étude de la DREES auprès de 3 300 médecins généralistes montre qu’un médecin de ville sur deux déclare avoir été confronté à des problèmes d’antibiorésistance au sein de sa patientèle dans les 3 derniers mois ; ces situations ont compliqué la prise en charge thérapeutique une fois pour 34 % des patients et plusieurs fois pour 19 % d’entre eux.

Malgré la confirmation par les données épidémiologiques d’un poids important de l’antibiorésistance en France, avec plus de 5 500 décès dus à des infections à bactéries multi-résistantes en 2015, la France était le cinquième pays européen le plus consommateur d’antibiotiques en 2020 et l’étude de la DREES souligne le maintien d’une forte demande de prescription d’antibiotiques émanant des patients.

Pour lire l'article en ligne, cliquez ici 

 

Thématique :