[En route vers le triennal 2023-2025 !] [4] Les orientations prioritaires sont publiées

L’arrêté conjoint du Ministre de la Santé et de la Prévention et du Ministre des armées relatif aux orientations prioritaires de Développement professionnel continu s’inscrivant dans le cadre de la politique nationale de santé et définies par les différentes professions et spécialités vient d’être publié.

Il comprend toutes les orientations de politique nationale et une partie des orientations par profession ou spécialité, soit d’ores et déjà plus de 200 orientations. Ces orientations encadrent pour les trois années à venir l’offre de DPC.

Les travaux de certains CNP sont encore en cours de finalisation. Un second arrêté, complémentaire, est prévu à l’automne, arrêté qui pourra intégrer les orientations identifiées par la Caisse Nationale d’Assurance maladie en soutien du dialogue conventionnel.

Les orientations prioritaires ont été définies par les services de l’Etat s’agissant des orientations nationales et les CNP (conseils nationaux professionnels) pour les orientations par profession ou spécialité.

L’Agence nationale du DPC a assuré un appui méthodologique sur la base d’un retour d’expérience sur les orientations antérieures ; elle a conduit l’ensemble des acteurs à identifier les sujets à fort enjeu de maintien et de renforcement des compétences susceptibles d’être soutenus par des actions de formation continue, d’évaluation des pratiques ou de gestion des risques.

Des nouveautés

  • Des orientations de politique nationales ciblées sur certaines professions
    • Là où antérieurement, les orientations de politique nationale s’adressaient à toutes les professions de santé pour favoriser l’interprofessionnalité et la coordination des soins, certaines d’entre elles sont adressées vers quelques professions seulement, pivots de la prise en charge du patient, pour lesquelles elles constituent un enjeu et non à l’ensemble des professionnels de santé : ce sont les orientations 16 à 37. Il sera nécessaire d’y être attentif.
    • En tout état de cause pour les orientations 1 à 15, les objectifs et le contenu des actions doivent être communs à tous les publics visés tout en tenant compte de leurs spécificités d’exercice (les objectifs ne peuvent pas être spécifiques par profession et le contenu ne peut être scindé par module avec des contenus différents selon les publics visés).
    • Le nouveau masque de saisie demandera que vous puissiez justifier des publics choisis (cf. en route vers le nouveau triennal du 30 mai 2022)
  • Des orientations communes à certains CNP
    • Démarche novatrice par rapport aux exercices précédents, certains CNP ont identifié des orientations conjointes portant sur des enjeux de coordination des soins. Elles sont clairement identifiées au sein de l’arrêté et les fiches de cadrage ont été rédigées conjointement par les CNP concernés.
  • Deux fiches regroupant l’ensemble des recommandations et innovations médicales
    • Enfin, deux orientations regroupent l’ensemble des recommandations de bonnes pratiques et l’ensemble des innovations par spécialité médicale sur lesquelles sont attendues des actions de DPC. Les deux fiches de cadrage les précisant ont vocation à évoluer chaque année en fonction de l’actualité et des publications scientifiques.
Des fiches de cadrage renforcées

L’Agence a également assuré un appui pour guider l’ensemble des acteurs dans la rédaction des fiches de cadrage. Ces fiches constituent, pour les organismes de DPC, le cahier des charges pour la construction de leurs actions.

Elles listent de façon plus précise encore que lors de la dernière période triennale, non seulement les thématiques à aborder dans le déroulé de l’action, mais également, les attendus pédagogiques : 

  • L’approche éventuelle par parcours, pathologie ou population ;
  • L’exhaustivité ou non des thématiques à aborder durant les sessions ;
  • La typologie attendue : formation continue, EPP, GDR, programme intégré ;
  • Le format : présentiel, e-learning ou mixte ;
  • Les exclusions en termes de format (par exemple exclusion du e-learning exclusif), de thématiques, etc.

Ces prescriptions ont pour objectif d’encadrer l’offre et d’accompagner de manière optimale les ODPC dans la conception de leurs actions et offrir aux professionnels de santé une offre pertinente et de qualité.

 

 

Retrouvez tous les articles [En route vers le triennal 2023-2025 !]  en cliquant sur les liens ci-dessous : 

Dernière modification: 
12/10/2022
Thématique :