Le point sur : les orientations nationales de DPC

Parues au Journal Officiel n°0292 du 17 décembre 2015, les orientations nationales du Développement Professionnel Continu (DPC) des professionnels de santé définies pour les années 2016 à 2018 répondent aux priorités nationales de santé publique par profession et/ou spécialité.

Les orientations nationales de DPC sur lesquelles s’appuient les organismes pour établir leurs actions et programmes de DPC depuis le début de l’année restent donc inchangées et perdureront jusqu’en 2018.

 

Les orientations nationales de DPC s’inscrivant dans le cadre de la politique nationale de santé

34 orientations de DPC s’inscrivant dans le cadre de la politique nationale de santé sont classées sous 3 thématiques principales :

  •  renforcer la prévention et la promotion de la santé ;
  •  faciliter au quotidien les parcours de santé ;
  •  innover pour garantir la pérennité de notre système de santé.

 

Les orientations nationales définies par profession de santé ou par spécialité

Ces orientations ont été définies sur la base des propositions des Conseils Nationaux Professionnels (CNP) ou, en leur absence, des représentants de la profession ou de la spécialité concernée. Elles sont répertoriées en 5 catégories :

  •  professions médicales (médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme…) ;
  •  biologistes médicaux (médecin et pharmacien) ;
  •  professions de la pharmacie (pharmacien, préparateur en pharmacie…) ;
  •  auxiliaires médicaux, aides-soignants et auxiliaires de puériculture (infirmier, infirmier de bloc opératoire, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, orthoptiste, orthophoniste, ergothérapeute, psychomotricien, diététicien, technicien de laboratoire médical, manipulateur en électro-radiologie médicale, audioprothésiste, opticien-lunetier, prothésiste, orthésiste…) ;
  •  exercice en équipe.

 

Les orientations nationales les plus utilisées pour les programmes proposés pour 2016 (chiffres du 21/06/2016)

 

Contact : communication@agencedpc.fr

Thématique :