Homéopathie / DPC : l’Agence ne reconnaît plus et ne prend plus en charge les actions exclusivement dédiées à l’homéopathie.

En juin dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) a émis un avis défavorable au maintien de la prise en charge par l’Assurance maladie des médicaments homéopathiques qui a été suivi par la Ministre des Solidarités et de la Santé.

La HAS a appuyé son avis sur le constat d’absence de démonstration d’efficacité des médicaments homéopathiques dans les affections/symptômes pour lesquels des données ont été retrouvées dans la littérature.

À ce titre, à compter de 2020,  les actions portant exclusivement sur l’homéopathie ne seront ni reconnues au titre du DPC, ni publiées sur le site de l’Agence, ni de ce fait financées. L’Agence nationale du DPC va retirer de son site les actions concernées actuellement publiées dans les jours à venir. Aucune action antérieurement validée ne sera reconduite.

Néanmoins, et sous réserve des conditions habituelles d’éligibilité des actions au dispositif du DPC, une tolérance est maintenue dans les cas

  • où l’ensemble de la stratégie thérapeutique est traité,
  • et où les médicaments homéopathiques sont seulement cités comme une option thérapeutique.

Il sera alors attendu que soit abordé l’avis de la HAS ainsi que l’évolution des modalités de prise en charge par l’Assurance maladie afin d’interroger les pratiques professionnelles et d’être en mesure de répondre aux questionnements des patients.